Les complications liées au tatouage sont désormais prises en charge

 

Pour la première fois en France, un hôpital s’est engagé à prendre en charge les complications liées au tatouage, notamment les réactions allergiques et les infections, d’aàrès l’annonce de l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris. Il s’agit de l’hôpital parisien Bichat-Claude-Bernard. En effet, 14% des Français sont tatoués et il serait temps de prendre en main les soins en rapport avec le tatouage.

Que comprend la prise en charge ?

L’hôpital Bichat-Claude-Bernard propose une consultation une fois par mois comprenant un diagnostic et une réponse thérapeutique personnalisée pour chaque patient.

Chaque vendredi, les persones tatouées peuvent consulter à raison d’une seule fois par mois au service de dermatoogie du professeur Vincent Descamps. Les tatoués peuvent demander un diagnostic pour relever les éventuels risques d’allergie, d’inflammation ou d’infection bactérienne, virale, parasitaire ou encore mycologique de la zone tatouée. Ces problèmes peuvent être causés par les produits utilisés ou les conditions hygiéniques lors de la réalisation du tatouage. Les patients peuvent s’y rendre sans présenter le moindre signe de problème sanitaire concernant leurs tatouages. Les soins sont à la fois préventifs que curatifs.

Un domaine encore mal connu

Que les complications liées se font souvent ou rares, aucune prise en charge n’a encore été envisagée avant celle-ci. Selon un sondage réalisé en 2016 par l’Ifop, 14% des Français sont tatoués avec une plus grande proportion chez les femmes. Ceci concerne 27% des jeunes de moins de 35 ans et 25% des ouvriers. La tatouage devient une tendance en France. C’est bien pour cette raison que le docteur Nicolas Kluger a mis en place cette nouvelle offre de soin. Dans ce service, ils ne reçoivent pas uniquement les personnes tatouées que ce soit pour des soins ou des préventions. Ils reçoivent également toutes les personnes souhaitant se faire tatouer pour prendre conscience des risques sanitaires liés au tatouage. Elles sont donc invitées à se rendre au service dermatologique de l’hôpital pour se faire conseiller.

- Featured image -

No comments

Leave a comment!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *