Le skateboard, en plus d’être une activité sportive, constitue aussi un bon divertissement. De plus, cette activité nécessite très peu d’équipements par rapport aux autres sports de glisse. En effet, il suffit d’avoir une planche et un terrain suffisamment lisse pour pouvoir pratiquer. Mais voilà, en voyant les pratiquants expérimentés tenir debout sur leur planche ou faire des figures, on peut se dire que faire du skateboard ne doit pas être très compliqué. Ce qui est loin d’être vrai. Le skateboard nécessite de nombreuses compétences comme la capacité à se bien positionner ses pieds sur une petite surface, à maintenir son équilibre lorsque l’on est en mouvement ou encore, savoir tomber correctement. Car oui, dans cette activité les chutes arrivent presque tout le temps. Vous souhaitez vous mettre au skateboard ? Découvrez dans cet article quelques conseils pour bien débuter.

Choisir la bonne planche

Il existe différentes planches ou de skates en fonction de leurs dimensions ou de celle de leurs roues ou encore du matériau dont elles sont faites. Le choix du modèle de planche a une très grande incidence sur l’apprentissage du skateboard.
Si les dimensions de la planche ne sont pas adaptées à la taille du pratiquant, elle sera très difficile à manier. Cela peut très vite décourager les débutants.
Aussi, si l’équipement de base n’est pas de très bonne qualité (roulement qui ne fonctionnent pas très bien, planche qui gondole, etc.), il sera très difficile d’apprendre et de progresser.

Déterminer le pied à mettre en avant

Dans la pratique du skateboard, on a soit les deux pieds sur la planche, soit un seul (aucun des deux lors des sauts). Mais dans les deux cas, un pied sera forcément en avant de la planche (sur le nose) et l’autre en arrière (sur le tail). La première étape dans l’apprentissage de cette activité c’est de déterminer le pied à mettre en avant.
C’est une question de confort et d’habitude. Certains pratiquants montent sur leur planche en mettant leur pied droit devant (style « regular »), tandis que pour d’autres c’est le pied gauche (style « goofy »).
Opter pour un style ou un autre ne va pas forcément influer sur la progression du pratiquant. Cela rend surtout le maniement du skate beaucoup plus facile et intuitif.

Apprendre à se déplacer

Une fois que le pratiquant est capable de monter sur la planche correctement, il peut passer à la deuxième étape. Cette dernière consiste à apprendre à se déplacer avec le skate.
Pour cela, il faut commencer par maitriser la poussée. On pousse avec le pied qui se trouve au niveau du tail.
Pour ce qui est des virages, l’opération est assez simple. D’abord il faut fournir une poussée assez forte pour permettre à la planche d’avancer suffisamment longtemps. Ensuite, avec les deux pieds sur la planche, il suffit d’exercer une pression sur un côté ou l’autre pour aller soit à gauche, soit à droite. Ici, il est important de garder les genoux légèrement fléchis.

Apprendre à tomber

Au cours des entrainements et de la pratique de l’activité, le pratiquant peut tomber plusieurs fois. Pour éviter de se blesser, il est donc primordial de savoir tomber.
Très simplement, il s’agit de toujours tomber soit sur les coudes soit sur les genoux, en répartissant au maximum le poids et en se servant de ses mains pour augmenter la surface de contact.